ACTIA Investors

ACTIA GROUP : RÉSULTATS CONSOLIDÉS 2021

Chiffre d’affaires : 462,8 M€ – EBITDA : 22,1 M€ – Résultat net : <6,4 M€>
Deux opérations de cession viennent assoir la stratégie à long terme et renforcer le développement sur l’électronique embarquée au service de la mobilité.

En 2021, ACTIA Group a généré 462,8 M€ de chiffre d’affaires, soit une croissance annuelle de 5,5 %. Les tensions sur le marché des composants ont généré un retard de production évalué à 28 M€ au 31 décembre et des commandes non parvenues ou non traitées estimées à plus de 70 M€, dont plus de la moitié dans la télématique véhicules légers. La dynamique commerciale est restée soutenue avec le renouvellement de marchés existants et le gain de nouveaux contrats pluriannuels avec de grands constructeurs mondiaux dans les secteurs des Poids Lourds, des Bus & Cars, de l’Off Highway* et du Satellite. La pénurie des composants a freiné le niveau d’activités et mis sous tension les organisations, avec des frais supplémentaires partiellement pris en charge par les clients en 2021. Dans cet environnement défavorable, ACTIA a poursuivi l’avancement des travaux de R&D pour préparer l’accélération de la croissance et la structuration de son organisation, et a renforcé ses compétences. L’EBITDA passe de 24,2 M€ à 22,1 M€, supportant les coûts de développement de la division Power estimés à plus de 12 M€.

Afin de concentrer ses ressources sur l’électronique embarquée au service de la mobilité et de la gestion de l’énergie et de renforcer sa structure financière, ACTIA Group est en train de concrétiser deux opérations de cession d’activités non stratégiques de la Division Automotive, qui devraient permettre de réduire l’endettement du Groupe d’environ 70 M€.

La première opération concerne la cession de l’activité Contrôle Technique & Équipements de garage : après consultation du CSE, le Conseil d’Administration de notre filiale ACTIA Automotive a autorisé la cession de son fonds de commerce concernant les équipements de garage et de contrôle technique au Groupe BASE, cession comprenant également le site immobilier de Chartres et 30% des titres de sa filiale ACTIA Cz, en République Tchèque, spécialiste des analyseurs de gaz. Cette opération permet aux deux groupes de fédérer leurs actions en France, mais également à l’international. Le projet industriel s’appuie sur la marque MULLER propriété du Groupe ACTIA ainsi transférée au Groupe BASE. Cette activité emploie 115 salariés et représente un chiffre d’affaires estimé de 21 M€ en 2021.

La deuxième opération concerne la cession de la Division Power : dans sa séance du 28 mars, le Conseil d’Administration d’ACTIA Group a autorisé le projet de cession des titres de sa Division Power à Plastic Omnium. Permettant à ACTIA de concentrer ses investissements sur une électronique embarquée au service de la mobilité et de la gestion de l’énergie, cette cession donne ainsi les moyens à sa division ACTIA Power, dont la structuration s’est finalisée le 31 décembre 2021 et qui est spécialisée dans l’électrification des véhicules, de poursuivre son développement au sein de Plastic Omnium, en synergie avec les activités des divisions New Energies et Clean Energy. Le processus devrait aboutir au cours du second trimestre et concerne 200 salariés ACTIA pour un chiffre d’affaires annuel 2021 estimé de 22,3 M€.

Les deux opérations sont entrées dans des phases de discussion exclusive. Elles restent sujettes aux négociations relatives à la documentation juridique et à l’approbation des autorités compétentes.

« Au moment où nos organisations font face à de nombreuses contraintes, ces projets s’inscrivent dans une double perspective : d’une part, des rapprochements industriels qui permettent à nos équipes de se tourner résolument vers un avenir fédérateur, riche en perspectives, avec des moyens bien supérieurs à ceux qu’ACTIA pouvaient mettre en œuvre, et, d’autre part, dans la volonté du Groupe ACTIA, de renforcer son positionnement dans l’électronique au service de la mobilité et de relever les nombreux défis associés à une électronique connectée, apte à accueillir les fonctions d’intelligence artificielle tout en assurant les contraintes de sureté et de cybersécurité propre à un monde digitalisé. » souligne Jean Louis PECH, PDG d’ACTIA Group.


RÉSULTATS CONSOLIDÉS SIMPLIFIÉS

IFRS, en M€2021(1)2020Var. M€Var. %
Chiffre d’affaires462,9438,6+24,2+5,5%
EBITDA(2)22,124,2<2,1><8,5%>
en % du CA4,8%5,5%  
Résultat opérationnel<9,9><6,9><3,0>+44,7%
en % du CA<2,1%><1,6%>  
Résultat financier3,6<12,4>+16,0<129,0%>
Résultat net<6,1><19,4>+13,4+68,7%
en % du CA<1,3%><4,4%>  
Résultat net part du Groupe<6,4><19,0>+12,7+66,5%
Endettement / Fonds propres195,3%174,7%

(1) Les comptes sociaux et consolidés ont été arrêtés par le Conseil d’Administration lors de sa réunion du 28 mars 2022.
(2) EBITDA : Résultat net + impôt + dépréciation des goodwills + intérêts et charges financières + dotations aux amortissements +/- instruments financiers dérivés.


ACTIVITÉS ET RÉSULTATS 2021

L’évolution du chiffre d’affaires est détaillée dans le communiqué du 22 février 2022. Pour mémoire :

La Division Automotive enregistre une croissance de 2,0 % pour un chiffre d’affaires de 399,5 M€ (86,3 % du CA du Groupe). Les contrats remportés ces dernières années sur les segments de marché des Bus & Cars, des Poids lourds ou des Engins spéciaux compensent la baisse du contrat historique véhicules légers, qui prendra fin début 2022. La division enregistre une progression de +14,6 % sur l’année en dehors de ce contrat. Celui-ci laissera place à une meilleure diversification des clients d’ACTIA avec également la montée en puissance de l’aéronautique et du spatial.

La Division Télécom (13,7 % du CA du Groupe) génère une croissance annuelle de +34,5 %, portée par les succès dans les SatCom et l’Énergie. Ce niveau d’activité reste néanmoins sensiblement inférieur aux attentes du Groupe du fait des décalages dans l’acceptation de livraison à l’export et dans les marchés ferroviaires. Ces décalages ne remettent pas en cause l’activité contractuelle sur la durée des contrats, qui sont tacitement prolongés.

Les résultats 2021 d’ACTIA Group, dont les opérations sont calibrées pour privilégier la croissance à venir, ont été pénalisés par les tensions sur la chaîne d’approvisionnement, depuis le mois de mars. Avec la hausse des coûts d’achats qui n’a pu être que partiellement répercutée en fin d’année et une efficience industrielle détériorée par les ruptures d’approvisionnement, le résultat opérationnel ressort à <9,9 M€>, contre <6,9 M€> en 2020. Il tient notamment compte d’un maintien de fortes capacités d’innovation et du renforcement des bureaux d’études dont l’effectif total est porté à 1 182, contre 1 080 à fin 2020. Les leviers de financement (PGE) activés par le Groupe limitent à 5,8 % la hausse des charges financières, tandis que la comptabilisation des instruments de couverture, positive de 8,4 M€, permet au résultat net de s’établir à <6,1 M€> contre <19,4 M€> un an plus tôt.

La Division Automotive est la plus touchée par les perturbations des plannings de production liées aux tensions sur le marché des composants, limitant l’efficience industrielle. En lien avec l’avancement des programmes pour servir les clients à partir de 2022, l’augmentation des dépenses de R&D Automotive en 2021, à 66,3 M€ contre 62,5 M€ en 2020, est compensée par la hausse du taux de refacturation au client, à 39,5 % contre 33,3 % en 2020, et la hausse de 1,1 M€ du Crédit d’Impôt Recherche, à 5,1 M€. La progression de 7,2 % des achats consommés, à 234,4 M€, reflète notamment l’augmentation des prix des matières premières et composants. Les répercussions sur les prix de vente ont été négociées en fin d’année et sont effectives en 2022. En 2021, l’effectif s’établit à 3 347 collaborateurs dont 1 074 consacrés à la R&D (contre 1 006 à fin 2020). Le résultat opérationnel de la Division Automotive s’établit ainsi à <13,6 M€> contre <7,1 M€> à fin 2020. La division a, par ailleurs, supporté les investissements et coûts liés à l’activité Power, estimés à plus de 12 M€ sur l’année 2021, permettant la constitution de la division porteuse du sujet de l’électrification des véhicules. Le résultat net ressort à <8,2 M€> contre <18,6 M€> en 2020, sous l’effet positif des instruments de couverture de change qui viennent sécuriser le coût d’acquisition des dollars USD par rapport aux prix de vente aux clients.

La Division Télécom s’appuie, quant à elle, sur un cycle de croissance engagé depuis 2019 et est moins pénalisée par la pénurie des semi-conducteurs. Cela lui permet d’afficher un résultat opérationnel 2021 en forte progression, à 2,9 M€, contre 0,8 M€ en 2020, bénéficiant également d’une diminution des dépenses de R&D de 4,8 M€ pour s’établir à 8,6 M€ en 2021, avec un taux de refacturation élevé de 88,2 %. Ainsi, la progression du chiffre d’affaires de 16,3 M€, bien qu’en deçà des attentes, absorbe largement l’augmentation des coûts (achats consommés : +4,3 M€, charges de personnel +2,6 M€ et charges externes +1,4 M€). Le résultat net de la division ressort à 2,1 M€, contre 0,4 M€ à fin 2020.

ENDETTEMENT ET BILAN

L’endettement net s’établit à 221,8 M€ à fin décembre 2021, contre 202,8 M€ un an plus tôt (et respectivement à 201,1 M€ et 184,0 M€ hors dettes locatives IFRS 16). Il se décompose en 3 éléments qui servent chacun des axes spécifiques de la politique de financement du Groupe. Les financements à long terme sont dédiés à l’outil industriel et à l’immobilier, les financements à moyen terme interviennent pour des projets structurants de R&D d’une durée moyenne de 4 à 5 ans et le renouvellement des matériels et équipements nécessaires au maintien des exigences de qualité et de capacité des outils de production, et les financements à court terme, à 97,4 M€ de dettes court terme (contre 97,9 M€ en 2020), servent à la gestion du BFR. Celui-ci enregistre une variation liée à l’activité de <4,4 M€>, l’augmentation des stocks étant partiellement compensée par celle des fournisseurs. Il est par ailleurs rappelé que ACTIA a obtenu en décembre des partenaires bancaires concernés (moins de 20% de la dette totale) les dispenses d’application des covenants.

Les opérations de cession viendront diminuer significativement l’endettement net du Groupe et permettront à ACTIA Group d’allouer plus efficacement ses ressources aux succès de ses nombreux projets dans l’électronique au service de la mobilité. De plus, afin de mieux répartir son endettement, ACTIA Group travaille à la mise en place d’Obligations Relance, dédiées au financement de la croissance et de l’innovation des PME ETI, notamment celles engagées dans la transition écologique.

PERSPECTIVES 2022

Conforté par la croissance continue de son carnet de commandes, ACTIA Group vise, à une échéance de 4 ans, un chiffre d’affaires de plus de 800 M€. Les deux projets de cession présentés ne remettent pas en cause cet objectif. En ayant également pour effet de concentrer les investissements du Groupe sur ses activités technologiques, les cessions permettraient à ACTIA de disposer à la fois de plus de moyens pour conforter sa politique d’innovation tout en accompagnant ses clients dans les nombreux défis du monde électronique, mais aussi de meilleures conditions pour piloter sa croissance.

Pour 2022, ACTIA Group affiche toujours un carnet de commandes important, permettant de mettre en œuvre une forte dynamique de croissance, qui reste cependant soumise aux tensions sur le marché des composants qui devraient persister jusqu’en 2023. Il est précisé que le Groupe ACTIA n’a pas d’activité en Russie ou en Ukraine.

L’Assemblée Générale sera convoquée pour le mardi 24 mai 2022, en son siège social et ne proposera pas de distribution de dividendes.

 * Off highway : véhicule hors route.


PROCHAINS RENDEZ-VOUS :

  • Réunion SFAF : Mercredi 30 mars 2022 à 11h30 par visio-conférence (inscription auprès de Calyptus).
  • Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2022 : Jeudi 19 mai 2022 (7h).
  • Assemblée Générale : Mardi 24 mai 2022 à 17h au siège social.

CONTACTS :

  • ACTIA – Catherine Mallet – Tél. : 05 61 17 61 98 – CONTACT
  • CALYPTUS – Marie Calleux – Tél. : 01 53 65 68 68 – CONTACT